Cap sur l'Ecole inclusive en Europe.

Cap sur l’école inclusive en Europe : un projet Erasmus+ qui répond à des réels besoins en formation

UN BESOIN
A
DECOUVRIR

Le projet intitulé Cap sur l'école inclusive en Europe, est né du constat largement partagé, que la formation des enseignants était trop souvent inadaptée aux élèves à Besoins Éducatifs Particuliers (BEP), alors que les moyens mis en oeuvre pour répondre au défi de l'inclusion, bien qu'importants, manquaient d'efficacité du fait de l'insuffisance de synergie entre acteurs de l'éducation et du médico-social.

DES SAVOIR-FAIRE
A
EXPLOITER

Or, un peu partout en Europe ou ailleurs, des initiatives ou des expériences ont montré que des résultats satisfaisants pouvaient être obtenus par le recours à des pédagogies différenciées, à la transversalité des enseignements et à l'étroite collaboration des professionnels en charge du handicap.

Il est donc apparu comme une évidence que le recensement et l'exploitation de ces bonnes pratiques pouvaient constituer une base pour améliorer le parcours de formation des enseignants.

UN PROJET ERASMUS+ POUR EXPLOITER
LES SAVOIR-FAIREET CREER
DES OUTILS EDUCATIFS

A cet effet, 10 partenaires répartis dans 7 pays Européens, ont été réunis selon des critères de motivtion, de complémentarité et de diversité, pour construire un module de formation des enseignants accueillant des BEP dans leurs classes.

Ce partenariat rassemble des associations œuvrant dans le domaine du handicap, des organismes de formation d'enseignants, des établissements scolaires du premier et deuxième degré.Toutes ces structures sont impliquées à divers niveaux dans l'inclusion scolaire.

Une méthodologie qui associe recherche, créativité, et optimisation des ressources humaines

La méthodologie utilisée se décompose en 3 phases:

PHASE 1 : construction du socle du module:

 

 

 

  • collecte de 100 fiches ressource destinées à recenser les bonnes pratiques suivant des thèmes prédéfinis (activités horizontales)
  • exploitation de ces fiches dans 5 ateliers pour les classer en 5 lots, et leur donner une cohérence (activités verticales)
  • construction du socle du module de formation à partir de l'exploitation des fiches ressource et de la définition du besoin de formation des enseignants qui en résultera.

 

 

 

 

PHASE 2 : construction du corps du module, la méthode D.R.E, par 3 ateliers se substituant aux 5 précédents

 

  • atelier D comme Définir l'inclusion et ses limites hautes et basses
  • atelier R comme Rassurer les élèves BEP, les enseignants, et le reste de la classe afin d'obtenir un climat serein propice aux apprentissages
  • atelier E comme Éduquer et Évaluer: il s'agit de proposer des méthodes alternatives aussi bien pour l'apprentissage des savoirs que pour l'évaluation des compétences et des objectifs de progression, afin de répondre le mieux possible aux besoins spécifiques de ces élèves.

Ce module de formation sera étayé par un fichier de 100 fiches pédagogiques adaptées au public cible et à des élèves présentant des difficultés d'apprentissage. Ces fiches seront en rapport avec les programmes des établissements.

 

 

Ces deux premières phases se concluront par 4 productions :

  • un module de formation : la méthode D.R.E consultable sur ce site au plus tard en avril 2019
  • 100 fiches pédagogiques téléchargeables en ligne sur ce même site
  • 100 fiches ressources qui étaieront les fiches pédagogiques et illustreront le module
  • un recueil de bonnes pratiques téléchargeable en ligne

Le tout sera publié dans les 6 langues du partenariat et en anglais

 

 

 PHASE 3 : Impacts, dissémination des productions et pérennisation

 

 

 

Nos productions et résultats impacteront principalement:

  • le public cible (les élèves BEP), à qui on proposera des méthodes d'enseignement et d'évaluation ajustées à leur spécificité. On peut donc s'attendre à une moindre vulnérabilité au découragement et à un intérêt accru pour les apprentissages
  • les enseignants accueillant ces enfants : disposer d'outils pédagogiques appropriés pour répondre au défi de l'inclusion, est de nature à rassurer l'enseignant sur ses propres compétences, valoriser son image personnelle et donc accroître la confiance en lui. Une amélioration de ses performances éducatives est donc attendue
  • l'équipe éducative: la promotion du travail en équipe est susceptible d'insuffler une synergie entre professionnels. Une meilleure évaluation des capacités cognitives et des compétences de ces élèves, ainsi qu'un plan de progression mieux ajusté pourraient résulter de cette coopération.
  • les élèves de classes accueillant des enfants  BEP: apprendre la tolérance et respecter les différences feront partie des recommandations de notre méthode. Imprégnés de ces principes ces élèves seront mieux armés pour résister aux tentations de xénophobie et de racisme dont souffrent nos sociétés
  • les organismes participants : disposer d'un outil facilement utilisable permettra de répondre à des besoins actuellement peu couverts, et donc d'améliorer l'efficacité de l'action des organismes tout en augmentant leur notoriété. Une ouverture vers l'Europe est également attendue dans le prolongement de l'internationalisation des établissements

La pérennisation des résultats sera assurée par la conservation du site internet au terme du projet. Un appel à participation bénévole sera lancé sur le site pour continuer à l'alimenter de fiches pédagogiques dans toute sa zone d'audience