Cap sur l'Ecole inclusive en Europe.

Réunion transnationale : Journées du 22, 23, 24 novembre 2016 Cahors France

APAJH/Lot Cahors Occitanie France

L'Association Pour Adultes et Jeunes Handicapés du Lot  féderée  à l'APAJH  national  a organisé   avec ses deux partenaires: Ecole Jean Calvet  Cahors et l'IFRASS de Toulouse   les 22,23,24 novembre 2016  la première rèunion transnationale à Cahors dans le Lot région  Occitanie 

 

Journée du 22 novembre 2016 

La première rencontre transnationale du projet Erasmus+ Cap sur l’école
inclusive en Europe coordonné par Jean-Claude AREVALO Directeur des Services  et Monique
MALIQUE APAJH / Lot  s’est déroulée du 22 au 24 novembre 2016

La journée du 23 novembre a permis une présentation des partenaires.

Accueil des partenaires par le maire Jean- Marc Vayssouze et la présidente APAJH/Lot Jacqueline Destic
Contribution de l'I.A -DASEN du Lot : Guillaume Lecuivre 
Contribution du Rectorat de Toulouse:Jean Solito DAREIC  
Les objectifs et la méthodologie utilisée furent précisés

La presse en parle ...

Cap sur l'école inclusive en Europe (La Dépêche)
Ecole inclusive : projet de société (La Dépêche)
Cahors : séminaire pour le regard sur le Handicap change  (blog des Bourians)

Le Programme

Conférences d'Albert PREVOS et Philippe GABERAN

Téléchargez la conférence de Philippe GABERAN

Discours de bienvenue de la présidente de l'APAJH /Lot, Jacqueline DESTIC lors de la journée publique 

OUVERTURE DU COLLOQUE « CAP SUR L’ECOLE INCLUSIVE » le 23/11/2016

Mesdames, Messieurs, Chers partenaires « européens »,

Tout d’abord, je tiens à vous dire tout le plaisir que nous avons à vous accueillir aujourd’hui pour échanger autour d’un thème qui nous est cher à l’APAJH, à savoir l’inclusion des enfants à besoins éducatifs particuliers.

Au sein de notre mouvement, cette question est prégnante, pas seulement de par nos origines professionnelles, mais avant tout pour l’attention que nous portons, chacun d’entre nous, à l’éducation de tous les enfants dans une grande idée du « vivre ensemble » qui gomme les différences et fera tomber les barrières de la discrimination.

Certains l’ont dit mieux que moi mais je pense qu’une société se mesure à l’intérêt qu’elle porte à l’éducation de ses citoyens.

Avant d’entrer dans le cœur du sujet de ce colloque, je voudrais simplement rappeler qu’en 2013, notre Fédération a signé une convention avec les Ministères de l’Education et de la Santé dont l’objectif était de créer une dynamique en faveur de l’inclusion scolaire, question non utopique qui renverse le processus d’intégration et fait place à l’idée que la société toute entière doit être ouverte à tous.

Pour nous, à l’APAJH du Lot, la déclinaison de cette convention s’est faite très naturellement car depuis 1991, notre service était engagé dans cette démarche.

En 2014, une « enquête-action » initiée auprès de parents, d’enseignants, d’accompagnants à la vie scolaire a montré que nous devions aller plus loin dans la recherche afin d’améliorer le parcours des enfants en situation de handicap.

S’appuyant sur des compétences internes (direction, association), l’idée de présenter un projet européen s’est concrétisée et nous voilà réunis autour de ce projet Erasmus +/éducation/formation pour travailler pendant trois ans avec le désir tout d’abord de faire changer le regard sur le handicap, de favoriser les échanges entre équipes, de mettre en relation l’Ecole et le médico-social et, « cerise sur le gâteau », de créer un module de formation accompagné d’un recueil de 100 fiches-pédagogiques ou productions intellectuelles disponibles sur un site connu de tous.

C’est un projet ambitieux qui est le 1er projet européen à aborder ce sujet. Il va fédérer 10 partenaires, il va créer une réelle synergie.

Je remercie Monsieur LECUIVRE et Monsieur BOUSQUET d’avoir permis d’ouvrir le groupe Jean Calvet permettant aux enseignantes d’avancer dans cette recherche.

Nous nous réjouissons également d’avoir à nos côtés un institut de formation des travailleurs du social, l’IFRASS de TOULOUSE avec les élèves de l’IUT de FIGEAC. Cette démarche en direction de la formation débute aujourd’hui à CAHORS, se poursuivra en février 2017 à FARO au Portugal où se tiendra le congrès international des neurosciences, puis en POLOGNE avec le point « histoire et éthique » et en Italie fin 2017 où l’on abordera le thème des pédagogies novatrices, différenciées.

Il y aura ainsi sur trois ans six regroupements « Transnationaux » pour terminer à CAHORS en mai 2019 sur l’évaluation du bilan final.

Alors, disons « Cap sur l’Ecole inclusive en Europe ».

Monsieur l’Inspecteur d’Académie, Monsieur BOUSQUET, Monsieur SOLITO, merci pour votre soutien.

Des photos souvenirs ...la première transnationale à Cahors vue par l’équipe italienne