Cap sur l'Ecole inclusive en Europe.

Janvier 2019 Brain Connection on line Belo Horizonte Brésil : le projet Erasmus+ "Cap sur l'école inclusive en Europe" est mis en valeur

Notre partenaire portugais Omnes pro Uno fait la promotion du projet Erasmus +.

Au cours de la transnationale de Foscani RO , Luis Neves,co -président du CONGRES BRAIN CONNECTION ON LINE   permet à chaque partenaire  européen de se présenter. 

Interviews de :

- Jean Claude Arevalo et Monique Malique FR

- Dominique Lannoy BE

- Aurora Lefter: RO

- Marisa Orsi:IT 

Consultez la liste des intervenants 

 

Luis Neves ,co- président avec Angela Soares mais aussi  intervenant avec des sujets tels que:

La médiation des Conflits

 

"Cerca de 35 000 inscritos. Este CONGRESSO INTERNACIONAL transformou-se num grande movimento!!! Viva a Inclusão na Educação e na Saúde!"

29 janvier 2019 Umberto Cugola et Jean Philippe Marty , professeurs à l'IFRASS, partenaire de l' APAJH /Cahors teste le module de l'empathie du projet Erasmus+ auprès d’assistantes maternelles du Pôle Enfance de la ville de Montauban Tarn et Garonne FR

Une équipe de l'IFRASS, partenaire de l'A.P.A.J.H/Cahors   teste   le module Empathie et Inclusion 

auprès

d' un groupe d'assistantes maternelles du Pôle Enfance de la ville de Montauban Tarn et Garonne

10 février 2019 IC de Montechiarugolo 2 jours de formation in situ "La citta incantata" se raconte

 

Mars 2019 Collège de Gimbloux BE : des exercices en ligne pour un apprentissage individualisé et apprendre à travailler de manière autonome.

Afin de permettre à tous les élèves de travailler selon leur propre rythme, des exercices en ligne sont proposés deux fois par semaine.Le professeur est en contact avec chaque élève via leur PC. Le professeur envoie une tâche à l' ensemble des élèves de la classe avec des exercices à réaliser suite à la matière vue en classe.Les élèves réalisent les exercices quand ils ont du temps disponible. Ils  savent s’auto  corriger et refaire les exercices plusieurs fois. Les exercices sont transmis au professeur qui de chez lui peut voir le travail effectué, les essais, les erreurs, les corrections… Il s’agit d’une démarche innovante et en adéquation avec l’évolution des méthodes d’apprentissage : l’élève est partie prenante dans le processus de son travail, il apprend à gérer son temps et son planning.Les exercices sont facultatifs et considérés comme un atout supplémentaire. Les erreurs ne sont pas sanctionnées mais permettent de mieux cerner les difficultés dans l’apprentissage.Les exercices peuvent aussi être différents selon chaque élève en fonction de ses besoins.

La fréquence de leur participation est le témoignage de leur intérêt et de l'avancement dans leur processus d'auto régulation.  

le 2 mars 20193:lancement de la revue N° 2 " ORIZONTURI SPECIALE" " coordonnée par Aurora Lefter , Inspectrice Spécialisée Vrancea Roumanie

 

 

 

 

 

 A LIRE L'ARTICLE

 

DANS

 

LE MONITORUL

Le 20 mars 2019 Journée de la francophonie dissémination du projet "Cap sur l’école inclusive en Europe" à l' Institut français d'Athènes

le 27 mars 2019 Jean- Loup Lenoir et Jean- Philippe, professeurs à l'IFRASS, partenaire de l' APAJH /Cahors teste le module de l'empathie du projet Erasmus+ auprès d’assistantes maternelles du pôle enfance de Montauban Tarn et Garonne FR

Une équipe de l'IFRASS, partenaire de l'A.P.A.J.H/Cahors   teste   le module Empathie et Inclusion auprès d'un  groupe d'assistantes maternelles

du

Pôle Enfance de la ville de Montauban Tarn et Garonne

1 avril 2019, de retour de la réunion transnationale en Grèce , l’équipe roumaine publie un article dans le MONITORUL de Vrancea

De retour de la  septième  réunion transnationale à Athènes  organisée par l'équipe grecque du collège de Kamatero , nos partenaires roumains publient un article dans leur journal local : 

 

LE MONITORUL DE VRANCEA 

L'équipe roumaine  se prépare  déjà  pour la dernière  transnationale qui aura lieu à Cahors / Lot /Occitanie 

 

le 6 avril 2019 le numéro 84 de la revue Contact+ de l'APF-FU Grèce diffuse le projet "Cap sur l’École inclusive en Europe" et nous invite à œuvrer ensemble pour une école inclusive

 

 

 

 

Éditorial

 

 

« Une école inclusive, c'est une école qui reçoit tous les enfants : des enfants réfugiés, immigrés et natifs, des enfants de milieu aisé ou défavorisé, des enfants avec handicap ou surdoués, avec ou sans difficultés d’apprentissage. Quelles que soient les différences entre les élèves, d’ordre physique, intellectuel, social, affectif ou linguistique, des différences invisibles ou cachées, notre école doit assurer à tous un environnement qui les soutient et favorise le développement de leur personnalité ». 

le 8 avril 2019 Umberto Cugola et Jean- Philippe, professeurs à l'IFRASS, partenaire de l' APAJH /Cahors teste le module de l'empathie du projet Erasmus+ auprès d’assistantes maternelles du pôle enfance de Montauban Tarn et Garonne FR

Une équipe de l'IFRASS, partenaire de l'A.P.A.J.H/Cahors   teste   le module Empathie  et inclusion  auprès d'un groupe d'assistantes maternelles

du

Pôle Enfance de la ville de Montauban Tarn et Garonne

Le 12 avril 2019 :Théâtre municipal Gheorghe Pastia de Foscani, danse traditionnelle et danse moderne au rendez- vous de l'inclusion avec le SNAC et l'Inspectorat de Vrancea RO

17 avril 2019 , l'APAJH /Lot participe au séminaire Europe et Inclusion organisé par l'Ifrass Toulouse

L'APAJH /Lot participe au séminaire Europe et Inclusion organisé par l'Ifrass Toulouse

 

 

Devant un partaire d'un soixantaine de futurs éducateurs spécialisés de la promotion sortante de l'IFRASS partenaire du projet Erasmus+ Umberto Gugola , Jean Loup Lenoir  professeurs,  Jean -Claude Arevalo , Monique Malique coordonnateurs du projet  répondent aux  nombreuses questions des étudiants. 

APAJH /Lot: un projet européen inédit pour l'inclusion des élèves en situation de handicap

AVEC LA  DEPECHE DU LOT
 
 

Une partie des professionnels investis dans la démarche, lors de la rencontre en Pologne.
 
 
 
Après 3 ans de travaux, une dizaine de partenaires européens réunis autour de l’APAJH du Lot viennent de construire un module de formation pour les maîtres d’école afin d’inclure les élèves ayant un handicap.

Le projet est inédit de par son rayonnement européen et sa durée.

 

En 2016, l’APAJH du Lot, Association pour adultes et jeunes handicapés, décide de se pencher sur la question de la formation des enseignants dans le cadre de l’accueil et l’accompagnement des élèves en situation de handicap à l’école.


Elle suscite l’intérêt de l’Europe qui lui attribue 300 000€ d’aides. «Cap sur l’école inclusive en Europe " Erasmus + est ainsi né, fruit d’une démarche partagée entre 10 partenaires européens mobilisés dans 7 pays. «Il s’agit de promouvoir une école qui s’appuie sur des systèmes d’éducation spécialisés avec des pédagogies déclinées aux besoins particuliers de ces enfants», dit Jean-Claude Arévalo, directeur des services APAJH du Lot. 

 

Des professionnels de 7 pays européens se sont fédérés autour de ce projet unique.
Des professionnels de 7 pays européens se sont fédérés autour de ce projet unique.

Les 21 et 22 mai, toute l’équipe européenne réunie présentera donc l’aboutissement de cette démarche de trois années, à Cahors, à l’Espace Clément -Marot.
 

 

Les 21 et 22 mai, le public sera accueilli

 

L’Ifrass de Toulouse, l’Office central de la coopération à l’école, l’école Calvet-Groupe scolaire Cahors Nord, des professionnels Italiens, Portugais, Grecs, Roumains, Belges et Polonais se sont fédérés autour de l’Apajh du Lot.
Ils se retrouveront à Cahors le lundi 20 mai. Le 21 mai, à 14 heures, ils présenteront le projet et le bilan de leur action au public, suivi d’une conférence de Josef Schovanec, docteur de l’EHESS et porteur du syndrome d’Asperger. Le 22 mai, tables rondes, présentation des partenaires et conférence de Christine Philip, professeur et responsable de formation à l’INS-HEA.
Les publications de «Cap sur l’école inclusive en Europe » seront disponibles dès septembre sur www.ecoleinclusiveeurope.eu

 

C’est donc dans le Lot que tout a débuté avec l’équipe «recherches actions» qui s’est lancée dans une large réflexion autour du handicap des jeunes élèves. 
Deux pistes de travail émergent. Sur la formation des enseignants d’une part, comme l’explique Jean-Claude Arévalo : «Nous avons eu des retours intéressants mettant en exergue une certaine appréhension des enseignants autour du handicap, des conflits d’intérêts même entre les attentes de l’institution de l’Education nationale et ce qu’il est possible de faire en classe, etc.»
D’autre part, un 2e axe de recherche s’élabore autour de la famille et l’enfant qui pointent des problèmes de reconnaissance, d’empathie, des besoins d’adaptation...

 

Un module de formation et des travaux publiés

«Nous avons travaillé avec nos partenaires européens, chacun sur un thème, par internet, et dans chacun des pays où nous nous sommes déplacés, afin d’articuler un module de formation. L’empathie et la praxéologie avec la volonté de croire en la réussite de l’élève pour lui permettre de développer ses compétences),  la communication avec l’enseignant sur le sens des lois et de l’éthique ; les pathologies à travers leurs incidences sur l’apprentissage, la pédagogie différenciée et personnalisée, et la trans-disciplinarité sont autant de thèmes que tous ont déclinés pour proposer un véritable outil de formation aux enseignants, mais au-delà un  projet destiné à tous dans le cadre de la prise en compte des  élèves ayant un handicap.
«La dissémination au plus grand nombre de ce module de formation et la création de connexions avec d’autres démarches similaires sont maintenant nos objectifs», formule le directeur de l’APAJH, et cela commence par  l’organisation de ces trois jours de séminaire dans le Lot. L’Apajh du Lot est également conviée à un congrès de neurosciences «Brain Connection», à Lisbone, l’an prochain.